"Loading..."

Encino, USA : 10 ans après

2008-2018 : un reportage en dyptique, un lieu hors du temps


En novembre 2018 Sébastien Duijndam, notre talentueux photographe reporter, entreprend un voyage aux Etats-Unis, dans une toute petite ville du Nouveau-Mexique. Pour comprendre ce choix étonnant, il faut remonter 10 ans en arrière.

Nous sommes donc en 2008, Sébastien, alors en plein road trip aux États-Unis, fait la découverte par hasard d’Encino, une ville fantôme perdue dans le désert à une centaine de kilomètres d’Albuquerque, ville principale du Nouveau-Mexique. Cette ville microscopique sur la carte des États-Unis a pourtant un jour compté plus de 4000 habitants. En 2008, quand notre photographe la découvre, il n’en reste que 50. C’est alors un coup de cœur, pour ce lieu hors du commun et hors du temps, et pour ses habitants, de solides résistants qui s’accrochent à leur petit morceau de désert comme on s’accroche à la vie.

Sébastien fait connaissance, s’immisce et se prend d’affection pour ses gens qui l’accueillent comme s’ils avaient tout à donner, tout à raconter. Un premier reportage voit ainsi le jour, sous les traits d’une fresque aussi intrigante qu’empreinte d’humanité.

10 ans plus tard, le contact a été coupé par la force de la distance et du temps. Sébastien se décide à revenir sur ses pas, il a besoin de savoir ce que ces gens sont devenus.

Comme si le désert pourtant si aride l’empêchait de sombrer, la ville tient toujours debout. À l’image de ces habitants, certaines maisons sont encore là, d’autres ont disparu. Un restaurant s’est ouvert, là où une station service a fermé, la nouvelle génération résiste avec pour seule fortune sa fierté. La ville respire encore.

La beauté singulière de cet endroit retrouvé c’est le deuxième reportage que nous livre Sébastien : une histoire poignante et des images plus que jamais chargées d’émotions. Cette série photographique, vous pouvez la découvrir en suivant ce lien.